La France devrait bientôt taxer les joueurs de poker, de paris sportifs, de loto ou encore de grattage pour des gains supérieurs à 30 000 euros et ce à hauteur de 15% au nom de la solidarité.
Ce n’est pas plus tard qu’aujourd’hui que le député du Cher Yann Galut du PS a déposé un projet de loi visant à taxer les gains des jeux d’argent rapporte la chaîne de radio RMC.
En effet, cette mesure devrait mettre fin au vide juridique concernant les gains des joueurs de grattage, de loto ou encore d’autres jeux de hasard rapportant de l’argent aux parieurs.
Ce sont tous les adeptes des jeux de cartes et autres instants gagnants qui sont visés par cette nouvelle taxe.

Une taxation des gains à hauteur de 15% sur les gros gains aux jeux de grattage:

Taxe sur les jeux de loterie, de poker, de grattage et autres jeux d'argentVoici un exemple concret si vous achetez par exemple un « ticket Cash 500 000 euros » de la Française des Jeux chez votre buraliste et que vous gagnez le gros lot soit la prime maximale de 500 000 euros vous devrait vous acquitter de la taxe de solidarité de 15% ce qui représente 75 000 euros.
C’est au nom de la justice fiscale et au redressement des comptes publics que le député du Cher a fait cette proposition qui vise à taxer les gains du Loto, de l’Euro millions, des chevaux de courses, du Loto sportif, des jeux de grattage mais aussi du poker.

Une loi renforcée:

Cette loi devrait vraisemblablement être votée très prochainement.
Le trésor public devrait ramasser ainsi chaque année 1 milliard d’euros au passage grâce à cette taxe de solidarité.
Les joueurs de loterie et de grattage devraient être les dindons de la farce car à l’heure actuelle les gains des jeux de hasard sont exonérés d’impôt.
Affaire à suivre

Un député dépose une loi pour taxer à 15% les gains aux jeux d’argent

Vous pourrez aussi aimer